Zones Franches

Groupe filatex aspire à devenir l’un des principaux acteurs du développement de zones franches en Afrique dans les années à venir.

Les zones franches sont des espaces économiques dynamiques où les acteurs locaux et internationaux travaillent main dans la main et fusionnent leurs compétences.

Zone Franche Industrielle (ZFI) Filatex, Ankadimbahoaka Antananarivo

Première zone franche industrielle de Madagascar, la ZFI Filatex s’étend sur plus de 17,2 hectares de locaux industriels bâtis. D’une façon générale, nos zones franches apportent des solutions aux investisseurs étrangers désireux d’implanter à Madagascar une activité de production. Ces investissements permettent la création de nombreuses opportunités pour la main d’œuvre locale et qualifiée; ainsi fin 2023 ce ne sont pas moins de 10 000 emplois créés indirectement par nos zones franches.

Nos deux autres zones de déploiement sont :

Zone Franche ZILT (Zone Industrielle et Logistique Toamasina)
L’implantation d’une zone franche de 57 hectares située à 10 kilomètres du port de Toamasina offrira une nouvelle ouverture économique de Madagascar vers le monde.

La première phase de développement, prévue en 2025, englobe 110 locaux industriels pour une surface totale construite de 120 000 m².
Zone Franche de Toliara
La Zone Franche de Toliara, unique zone franche présente dans le sud du pays, s'étend sur plus de 13 000 m2 de locaux répartis entre 4 bâtiments.

Sa proximité avec l'aéroport et le port de Toliara offre un potentiel de développement économique unique pour ses locataires.
Diapositive précédente
Diapositive suivante

«Pionnier à Madagascar, Groupe filatex continue d’être à la pointe en matière de développement et exploitation de zones franches dans le pays, proposant un total de 160 000 m2 de locaux à location générant pas moins de 10 000 emplois. Véritables parcs industriels, ces zones offrent des avantages douaniers, fiscaux et commerciaux aux entreprises locales et internationales, favorisant ainsi de nombreuses opportunités financières, commerciales et d’investissement.»

Frédéric Grenier

Directeur des Opérations Immobilières

engagements

énergie

ventures