By browsing this website, you agree to our use of cookies. To know more about it, please read the following links: cookies policies and privacy policies.

Quels sont les enjeux de la production d’électricité à Madagascar ?

Partout dans le monde, l’électricité est un facteur essentiel pour le développement économique. Son importance s’accroît avec les progrès techniques, l’industrialisation et le besoin de confort moderne. L’augmentation de la production d’électricité est synonyme d’amélioration de la qualité de vie et de richesse. Ramenée au nombre d’habitants, la production d’énergie est donc un bon indicateur permettant de mesurer les écarts de développement entre les différents pays du monde.

 

A Madagascar, la demande dépasse l’offre et l’approvisionnement électrique, surtout en zone rurale, se fait rare. Bien heureusement, le développement des énergies renouvelables s’inscrit comme étant la solution phare pour soutenir la production d’électricité en 2021. Quels sont les enjeux principaux que Madagascar rencontre aujourd’hui en termes de production d’électricité ? Explications. 

pexels-rahul-716398

I-                 Etat des lieux de l’électrification à Madagascar

 

Selon l’ONU, une personne sur cinq n’aurait pas accès à l’électricité moderne. Plus de 3 milliards de personnes dépendent encore du charbon de bois, 66% des émissions mondiales de gaz à effet de serre proviennent du secteur de l’énergie et 85% de la production mondiale d’électricité provient des sources fossiles.

 

a)   Quel est le taux d’électrification à Madagascar ?

En ce qui concerne Madagascar, le taux d’électrification est l’un des plus faibles d’Afrique. Effectivement, seulement 15% de la population a accès à une électricité moderne : un chiffre qui augmente à 58% en milieu urbain et qui chute à 7% en milieu rural, concentrant pourtant plus de 70% de la population. Ainsi, plus de 15 millions des habitants ne sont pas raccordés à un réseau électrique, constituant un frein à la qualité de vie des habitants, à l’amélioration socio-économique du pays et donc un frein au développement durable.

b)   Quels sont les conséquences néfastes du faible taux d’électrification à Madagascar ?

  Comme la majorité des ruraux s’éclairent encore à la bougie ou aux lampes à pétrole, les risques d’incendies ne sont pas négligeables.

  Faute d’accès à l’électricité, la majorité de la population dépend alors entièrement des énergies traditionnelles et fossiles : du bois pour se chauffer et se nourrir, causant un impact important sur la déforestation et la santé.

  Les bougies et le pétrole coûtent cher, éclairent mal et dégagent des fumées néfastes pour la santé.

  Les fournitures liées aux matériels comme les piles pour les torches coûtent également cher et occasionnent des déchets particulièrement nocifs pour l’environnement.

  L’absence d’électricité rend quasiment impossible le développement d’activités économiques productives, l’amélioration de l’instruction et de l’éducation ou celle des conditions sanitaires.

sans-titre-3

II-              L’énergie solaire, la solution par excellence pour la production d’électricité à Madagascar

 

Aujourd’hui, l’essor des énergies renouvelables a changé la donne de la production d’électricité. Même si l’accès à l’électricité a longtemps figuré dans les objectifs de développement durable, l’entrée en scène des énergies propres et écologiques promet un nouveau souffle pour les pays en voie de développement.

Pourquoi électrifier ?

Électrifier, c’est offrir une gamme de services permettant l’amélioration du cadre et des conditions de vie de dizaines, de centaines, de milliers d’habitants, notamment des ruraux. Électrifier c’est lutter contre la pauvreté, mais c’est surtout aller vers le développement socio-économique de Madagascar.

L’énergie solaire, un potentiel à exploiter

Le soleil est une source d’énergie propre et renouvelable. Cette énergie flux se différencie de l’énergie stock qui est par opposition une énergie épuisable (charbon, pétrole, gaz).

 

Madagascar dispose de ressources importantes et d’un taux d’ensoleillement très favorable. Nous bénéficions d’une irradiation solaire annuelle d’une moyenne de 2400 kWh/M2, pour près de 3000 heures d’ensoleillement par an.

 

De plus, le développement du solaire pour la production d’électricité présente des avantages non moindres : elle permet de dépasser les contraintes liées à l’éloignement des réseaux de distribution, mais également d’exploiter de façon intelligente les ressources locales, de réduire les coûts d’exploitation des équipements, ou encore de créer des emplois.

 

L’énergie solaire n’émet pas de gaz à effet de serre et n’aggrave pas le changement climatique. Elle permet la réduction de la pollution et limite la dépendance aux énergies fossiles. Finalement, les équipements liés à la transformation de l’énergie solaire en électricité ne requièrent pas de combustible.

pexels-madison-inouye-3736816
sans-titre-5

III-          Groupe Filatex, pionnier de la production d’électricité à Madagascar, et leader dans le domaine des énergies renouvelables

 

Le développement de la production d’électricité à Madagascar accuse actuellement un retard significatif. La JIRAMA, en charge de l’approvisionnement électrique de la majeure partie du pays, continue de déployer des efforts pour satisfaire qualitativement et quantitativement la demande électrique croissante des ménages, surtout dans les zones rurales… efforts pourtant parfois insuffisants face aux défis de taille.

 

Pour pallier cette demande accrue, Groupe Filatex œuvre dans la production d’énergies depuis 2005 et continue de se développer au fil des années. Conscient des opportunités incroyables dont dispose Madagascar en termes de production énergétique, le groupe modernise ses équipements de production vers un univers hybride. 

 

Soucieux des risques climatiques, il s’engage à réduire son empreinte carbone en renforçant sa part du renouvelable dans son mix énergétique. Au cœur de cette transition, ces actions rendent accessibles, au plus grand nombre, une énergie fiable et qualitative. Un engagement fort qui transmet un message positif aux populations.